urm toulouse hopital salle de bain préfabriquée

La préfabrication comme rempart face à la pénurie de main d’oeuvre dans le BTP

L’accélération des grands projets sur le territoire national ces dernières années et les nombreux investissements menés afin d’encourager la rénovation énergétique des bâtiments laissent présager un besoin grandissant de main d’œuvre qualifiée pour ériger et mener ces projets.

À titre d’exemple, en France, 139 milliards d’euros seront investis dans les infrastructures des grandes métropoles d’ici 2030. Un contexte qui devrait être propice aux embauches dans le secteur du BTP.

Main d’œuvre sur un chantier

Le manque de personnel persistant

Or, la France fait face depuis plusieurs années à une pénurie de profils d’ouvriers qualifiés et de cadres dans le secteur de la construction. Une réalité difficile à changer à laquelle la préfabrication permet de répondre concrètement.

D’un côté, les filières professionnelles longtemps délaissées et dévalorisées n’ont pas formées suffisamment d’ouvriers qualifiés ces dernières années. Les filières professionnelles, peu nombreuses, n’ont pas réussi à recruter. Le nombre d’apprentis dans le BTP a d’ailleurs chuté de 25% entre 2013 et 2016 !

De l’autre, les métiers du BTP n’ont pas réussi à séduire suffisamment de candidats aux postes de conducteurs de travaux, ingénieurs d’ouvrage, spécialistes de la transition énergétique, etc. L’image du secteur et son manque d’attractivité ont participé à cette pénurie. Les métiers de la construction sont perçus comme fatiguant, peu sécurisés au niveau de rémunération insuffisant.

Ces deux facteurs concourent à l’absence de candidats qualifiés pour assurer des missions pourtant essentielles lors de projets de construction ou rénovation.  Cette crise persiste et ne rend pas le secteur attrayant pour les futures recrues.

Il n’est pas rare que des chantiers fassent appel à 70% de la main d’œuvre déportée pour livrer l’ouvrage à temps. La main d’œuvre pet venir de Roumanie, du Portugal, de Pologne, etc. Et cette pression n’est pas près de retomber tant le retard de formation accumulé est important.

Projet de construction – BTP

La baisse des qualifications du personnel impacte la qualité des ouvrages

La baisse du niveau de qualité des ouvrages réalisés est directement liée à la baisse du nombre de professionnels formés. Les maîtres d’ouvrage et occupants ne devraient pas avoir à pâtir de cette situation. Or bien souvent, le niveau de qualité est moindre, les réserves se multiplient et s’éternisent pour remédier au manque de maîtrise des différents savoir-faire.

Le turn-over de personnel entraîne une irrégularité dans la qualité des réalisations. Les ouvrages réalisés ne sont pas toujours aussi qualitatifs que prévus.

Ces irrégularités se retrouvent ensuite au stade des levées de réserves en demandent davantage de personnel et de temps pour les rétablir. C’est un cercle sans fin qui n’est pas au service de l’image du secteur BTP et de ses capacités.

Livraison de salles de bain préfabriquées, la préfabrication comme solution face à la pénurie

L’industrialisation de la construction comme réponse à la pénurie de main d’œuvre.

L’industrialisation de la construction est une méthode dont les avantages prennent tout leur sens dans ce contexte :

  • Réduire les besoins de main d’œuvre sur le chantier

90% du travail de construction a lieu en usine de fabrication. C’est autant de temps et d’ouvriers qui ne sont plus nécessaires sur le chantier. Cela permet de diminuer la pression sur les recrutements nécessaires.  

  • Faciliter la gestion du chantier au conducteur de travaux avec moins d’intervenants à coordonner.

L’introduction de la totalité ou d’une partie d’un projet en préfabriqué réduit le nombre d’interlocuteurs avec lequel échanger au cours du projet. Cela simplifie la coordination d’un projet dans un contexte où ces profils se font rares.

  • Élever la qualité de l’ouvrage terminé et la satisfaction du maître d’ouvrage.

Grâce à la préfabrication, la qualité est contrôlée tout au long de la production et avant la sortie d’usine des modules ou salles de bain. Le niveau de qualité constant est parfaitement reproductible. Ce gain se répercute directement sur la durée du chantier : moins de reprises à réaliser au moment de la levée des réserves. En plus d’être un gain en qualité, le projet y gagne en temps !

  • Une image plus moderne de la construction et du BTP, avec une approche plus industrielle qu’artisanale.

Le travail manuel se déroule maintenant en usine de fabrication, le pilotage du projet est anticipé et digitalisé en tous points grâce à notamment à la modélisation du projet en BIM. Les principaux acteurs de la préfabrication travaillent tous en BIM, leurs modules sont intégrés au préalable dans la maquette numérique. Faire appel à des solutions de préfabrication permet de valoriser les nouvelles compétences requises permettant de faciliter le recrutement des forces vives nécessaires à la construction des ouvrages de demain.

Sources : https://www.emploi-environnement.com/news/inquietante-penurie-profils-btp-2019-348.html – https://www.alsaeci.com/penurie-de-main-doeuvre-dans-le-btp-comment-faire-face-a-la-situation/